be_ixf;ym_202108 d_03; ct_100
FERMER
Dylan Ferrandis at the 2018 Motocross of Nations
NEWS

La France championne du monde sur le terrain (boueux) des américains, retour sur le MXdN de Redbud !

Nov 30-0001

Le plus grand, le plus connu et le plus vieil évènement de motocross sur une journée en équipe était de retour sur le sol américain après 2010 et cette 72ème édition du Motocross des Nations avait lieu à Redbud au milieu de 81'000 fans déchainés malgré la grisaille présente sur le Michigan.

On a assisté à une semi « suprise » avec la cinquième victoire d’affilée du team France dans un lieu à la auteur de l’évènement, un des circuits les plus iconique du Motocross outre-Atlantique. Le pilote Star Racing Yamaha Dylan Ferrandis fait partie de cette équipe victorieuse, couronnée après avoir dû affronter des conditions particulièrement exigeantes et pas mal de boue tout au long du weekend. C’est le deuxième sacre pour notre talentueux français après sa première participation à domicile en 2014.

« C’est toujours une expérience folle » nous a-t-il confié. « J’ai adoré en 2014 et cette année aussi. Je visais la victoire en 250 et un top five en open mais j’ai fait le boulot dès le samedi : j’étais le plus rapide au warm-up et j’ai gagné la course de qualification. J’ai montré au team qu’il pouvait compter sur moi et c’était le plus important. C’est un beau jour pour gagner une cinquième fois d’affilée, six au total »

 

Les français ont écrit l’histoire mais n’oublions pas l’enthousiasme décuplé des fans (beaucoup sont venus d’Europe) qui fait aussi la particularité de cette course. Il y avait du bruit, des chants et des couleurs pour porter la passion de ces Nations : un mélange de patriotisme et d’amour de ce sport de la part de ses plus fervents adeptes.

On a pu voir d’autres moments mémorables : le team Porto Rico emmené par ses stars pour récolter des fonds, la belle perf de Tommy Searle (4ème dans la première course avant un problème mécanique) et Ben Watson (4ème dans la seconde course pour sa première participation aux Nations). La capacité d’Hunter Lawrence a mener l’Australie près du podium et la domination des hollandais avec les courses contrôlées par Jeffrey Herlings et Glenn Coldenhoff.

Bien sûr à domicile les américains croyaient fort à un premier succès depuis 2011, mais le trio Eli Tomac, Justin Barcia et Aron Plessinger n’a eu ni les départs, ni le rythme suffisant pour surpasser les européens et c’est l’Italie et les Pays-Bas qui se sont adjugés les 2èmes et 3èmes places sur le podium.

 

« Je ne suis pas si surpris que ça » a déclaré Ferrandis sur le résultat décevant des Etats-Unis « Je viens des GP et je les regarde tous les weekends. Je sais le niveau qu’ont les gars et ce qu’ils peuvent faire. Aux US, les circuits sont géniaux, très bons et funs mais les gars en Europe où les circuits sont difficiles, étroits et avec tellement de différences de conditions développent des facultés plus étendues et c’est ce qu’on a vu aujourd’hui. Je n’ai pas gagné en 250 parce que les autres étaient meilleurs que moi. Je ne suis pas surpris. Je savais que les teams européens seraient meilleurs ».

 

Il y a bien sûr toujours une chance de renverser la situation. Le MXdN sera de retour sur le vieux continent l’année prochaine sur le mythique circuit de TT Assen et nul doute que le terrain sera bondé pour assister à une nouvelle page de l’histoire du motocross.

PARTAGE CET ARTICLE:

RECOMMANDÉ

POUR VOUS