be_ixf;ym_202106 d_14; ct_50
FERMER
Sunday images from the 2018 World RX of France
NEWS

World RX : Kristoffersson frappe encore à Lohéac

Sep 032018

80000 fans sous un soleil radieux, des avions de chasse qui font le show dans un bruit assourdissant : la scène était posée pour un weekend de folie de FIA World Rallycross. Une fois de plus le champion en titre Johan Kristofferson a impressionné la foule et ses rivaux en s’adjugeant une septième victoire en huit courses cette saison.

Ce record permet au champion du monde de prendre une avance de 59 points sur le deuxième, Andreas Bakkerud, à un point près le score maximum possible durant les deux derniers weekends de World RX. Et comme si ça ne suffisait pas, Johan s’empare également du record du tour à Lohéac.

« J’adore cet endroit, les fans sont exceptionnels ici. On savait qu’ils allaient être à fond derrière Sébastien [Loeb], mais il y a beaucoup de respect et de bon feeling avec eux » nous a expliqué Johan. « Je veux les remercier et remercier le team. C’est un résultat incroyable pour lequel on a tous travaillé très dur. Mais pour être honnête j’étais pas vraiment certain de ce qui allait se produire quand on a entamé le dernier tour de la finale »

 

« Ma demi-finale était ok mais le départ n’était pas super bon. J’ai économisé mes pneus pour la finale mais j’étais un peu inquiet car quand on est au milieu du trafic on ne peut pas toujours bénéficier de son avantage avec les pneus. J’ai pris la joker lane tôt et je suis sorti juste devant Petter, mais vraiment de peu ! »

 

« A partir de ce moment-là, Petter et moi avons juste attendu. Est-ce qu’ils vont y aller cette fois ? Je ne savais pas, je savais pas qui allait prendre la joker et quand. J’étais derrière Timmy [Hansen] et je me disais « il y va ? Il y va pas ? » et tu sais, tu te prépares à ce qu’il tourne d’un coup sec sur la droite. A quelques reprises il s’est mis en position mais il n’y est pas allé. Tu peux pas envoyer autant au cas où il emprunte la joker lane, tu risques de le heurter. Donc pendant quelques tours j’ai perdu du temps à attendre »

 

« Mais ils ont fini par y aller. Mon spotter, mon père Tommy Kristoffersson, me criait « Vas-y, à fond ! » J’ai accéléré comme un fou, mis toute la gomme et c’est passé. Incroyable ! Comme je le disais je tiens à remercier le team et Petter, je ne pensais pas qu’on y arriverait et ça rend le résultat encore plus beau. Pour les sept victoires en une saison qui égalent le record, c’est sûr que c’est cool, mais le boulot n’est pas encore terminé »

Son coéquipier et manager de PSRX Volkswagen Suède, Petter Solberg, était d’accord même s’il aurait bien sûr préféré être lui-même sur la plus haute marche du podium « Je suis très satisfait du résultat. Vous me connaissez, j’ai envie de gagner à chaque fois et je voulais vraiment gagner ici mais ça a été un rude weekend de course » a déclaré Solberg.

 

« Les autres voitures tenaient un gros rythme et ça n’a pas été facile. Des qualifs n’étaient pas terrible avec pas mal de trafic et de frustration mais il faut rester calme, fidèle au plan et accéder aux demis et à la finale. Quand j’ai eu une opportunité, j’étais prêt. J’étais vraiment à la limite dans les quatre derniers virages quand les trois voitures de tête ont pris la joker lane. Avoir deux voitures sur le podium c’est un résultat fantastique pour PSRX Volkswagen Suède et Polo R Supercar »

Et comme si ça ne suffisait pas, Luke Woodham a fait la première démo de drift européenne à bord d’une voiture électrique et Liam Doran a signé un retour incroyable en World RX racing sur la Renault Mégane du team GCK en décrochant une très belle 8ème place ce weekend.

PARTAGE CET ARTICLE:

RECOMMANDÉ

POUR VOUS